• Home
  • Transport
  • Comment garantir un freinage optimal de sa voiture ?
Transport

Comment garantir un freinage optimal de sa voiture ?

Comment garantir un freinage optimal de sa voiture ?
Notez cet article

Les freins sont des composants indispensables de la voiture. Associés à plusieurs autres éléments avec lesquels ils constituent le système de freinage, ils ont pour fonction d’aider l’automobiliste à ralentir ou arrêter le véhicule. Le système de freinage est donc primordial pour garantir la sécurité routière et doit à ce titre faire l’objet d’un entretien rigoureux.

Les systèmes de freinage

Si la carte grise est une des conditions de sécurité et de légalité important d’une auto, en mécanique, c’est une bonne qualité de système de freinage. Le système de freinage est un ensemble de composants. Avoir un bon système de freinage revient donc à maintenir efficacement ses différents composants. Mais, il est également important pour un entretien efficace de connaître le type de système de freinage qu’utilise son véhicule. Actuellement, on retrouve deux types de freins autos sur les véhicules récents : le frein à tambour et le frein à disque.

Le frein à tambour est un système un peu plus ancien constitué d’un tambour sous forme de cloche unie, de deux mâchoires et d’un piston. Lors du freinage à l’aide de la pédale de frein, les deux mâchoires viennent s’appuyer contre le tambour grâce au piston, ce qui provoque l’arrêt ou le ralentissement du véhicule.

Le frein à tambour n’est pas fiable, car il peut se bloquer ou ne pas garantir un freinage optimal du véhicule. De ce fait, on le retrouve aujourd’hui exclusivement monté sur les pneus arrière de certains véhicules. Par ailleurs, il est également difficile à entretenir, fastidieux à démonter et inesthétique.

Plus récent, le frein à disque est le système de freins autos le plus répandu actuellement. Constitué d’un disque en acier et d’un étrier de frein, il offre un freinage plus sécurisant. L’étrier est constitué de plaquettes qui pincent le disque lors du freinage permettant un freinage progressif ou total selon la force de freinage. Hormis son efficacité, le frein à disque est facile à entretenir, esthétique et permet un freinage progressif plus pratique. Toutefois, il peut se rouiller et dégage des particules qui salissent les jantes. Le frein à disque est installé sur les pneus avant et arrière.

Quand entretenir son système de freinage

Savoir quand entretenir son dispositif est important pour bénéficier d’un freinage optimal à tout moment.

Ainsi, il est généralement conseillé de contrôler ses freins auto au moins une fois par an ou tous les 10 000 kilomètres. Il y a également certains signes qui doivent pousser à effectuer un contrôle de freins. Notamment une surchauffe du dispositif de freinage, le voyant de frein allumé, des freins bruyants, des vibrations lors du freinage, une pédale de frein trop molle/trop dure ou encore un freinage poussif.

Selon le type de dispositif de freinage utilisé, il y a quelques astuces pour contrôler son état.

Dans le cas d’un frein à tambour, il suffira d’actionner le frein à main. Si ce dernier monte au-dessus de six crans, cela signifie que le frein est défectueux.

L’importance des pneus

S’il est indispensable d’avoir un bon dispositif de freinage, il est également important d’avoir des pneus adaptés et en bon état.

Les pneus jouent un rôle essentiel, car ils sont le point de contact entre le sol et le véhicule. Usés, inadaptés ou trop gonflés, ils peuvent occasionner une augmentation de la facture de carburant, une dégradation de l’état du véhicule, exploser ou engendrer des patinages dangereux. Causant ainsi des accidents parfois très graves. Il est donc important de chausser ses jantes de pneus adaptés en s’appuyant sur les critères de dimensions, d’adhérence et d’indices de charge et de vitesses qui informent sur la charge et la vitesse maximale que peut supporter un pneu.

Il faudra également vérifier le niveau d’usure de pneu qui est fonction de la durée et du type d’utilisation. Il est généralement indiqué par les témoins d’usure. Ces derniers constituent un seuil qui s’il est atteint signifie que le pneu est usé. En général, ce seuil est de 1.6 mm de hauteur.

La pression du pneu est à surveiller de près pour éviter qu’il soit trop ou peu gonflé. Le niveau de pression requis dépendra du type de pneumatiques et est généralement référencé dans le manuel d’utilisation du véhicule.

 

Related posts

Votre service de taxi : une approche évolutive et compétitive

Qui contacter pour réserver un taxi moto ?

Quand effectuer un contrôle technique pour une voiture ?

Mieux surveiller votre véhicule en usant le traceur GPS

Louer un autocar avec chauffeur dans la métropole marseillaise

Fuite de la boîte de vitesse : symptômes et réparation

Ce qu’il faut savoir sur un investissement de parking

Tout savoir sur la fuite de boîte de vitesses

Le pré-contrôle technique peut être fait chez un garagiste indépendant.