Enseignement

Formation DCG : faut-il choisir l’alternance ?

Le DCG, qui est la première étape pour devenir expert-comptable, peut se préparer en alternance dès la première année. Quelles sont les spécificités de ce mode de formation dans le domaine de la comptabilité, et qu’est-ce qui le différencie de la formation classique ?

Le DCG en alternance, qu’est-ce que c’est ?

Opter pour une préparation au DCG ou Diplôme de comptabilité et gestion (DCG) en alternance, c’est s’offrir la chance de bénéficier d’une expérience professionnelle en apprentissage. Cela peut se faire dans un cabinet d’expertise comptable et d’audit, ou bien dans une entreprise. La formation est ouverte aux étudiants dès la 1re année, en double diplôme avec un bachelor responsable de gestion comptable numérique ou avec un contrat d’apprentissage.

La formation au DCG en alternance est destinée aux candidats qui souhaitent préparer leur 1re année après un bac ou bien avec un diplôme de niveau bac+1. En 2e et 3e année, elle est accessible aux étudiants titulaires d’un BTS CGO ou Brevet de technicien supérieur Comptabilité et gestion des organisations, d’un DUT DEA ou Diplôme universitaire de technologie Gestion/Diplômes d’études approfondies. Enfin, la préparation au DCG en alternance s’ouvre aussi à ceux qui ont validé les Unités d’enseignement (UE) de DCG 1 et d’anglais. L’admission se fait sur entretien, et la durée de la formation est 24 ou 36 mois, avec une cadence de deux jours par semaine et 3 en entreprise ou en cabinet.

Pour le candidat, outre la capitalisation de son expérience professionnelle, le DCG en alternance permet aussi de se familiariser avec les techniques d’audit les plus utilisées par les professionnels du cabinet. Autre point à ne pas négliger, le fait que la formation en alternance soit prise en charge financièrement, et que la rémunération se fait sur la base d’une convention. Pour l’employeur, le bénéfice, c’est d’avoir un collaborateur motivé, souvent bien intégré au sein de l’équipe, disposant de compétences actualisées. Il n’y a aucune conséquence sur l’effectif du personnel, et le financement de la formation est assuré par des organismes paritaires Opérateurs de compétences (OPCO).

Et la formation classique ?

La dernière réforme des examens comptables réserve la préparation du Diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) de niveau Master aux universités. En même temps, certaines universités ont également mis en place des préparations au DGC en formation initiale ou en alternance, ainsi qu’à des licences reprenant en de nombreux points les programmes du DCG. Cela donne aux candidats la possibilité de se présenter à ce diplôme, tout préparant un autre.

L’enseignement lors d’une formation classique au DCG est généralement assuré par des professionnels, des professeurs agrégés en économie et gestion ainsi que des universitaires. L’inscription, qui permet d’accéder au statut d’étudiant, se fait sur parcourssup, le site national d’admission dans l’enseignement supérieur. Ce n’est pas le cas pour la formation au DCG en alternance. En règle générale, les frais de scolarité sont les mêmes que ceux d’une licence, mais dans certains établissements, des frais pédagogiques spéciaux s’ajoutent aux montants initiaux. Attention, ces frais additionnels peuvent parfois être assez élevés !

Il est à rappeler qu’il existe d’autres possibilités de préparation au DCG, et que cette préparation peut se faire de diverses façons, notamment en candidat libre ou en formation initiale, en classe préparatoire, à la carte ou à distance. Ces formations sont dispensées par des écoles privées. On peut même se présenter à l’examen sans avoir suivi de formation, à condition que l’on soit titulaire d’un bac. Naturellement, il est quasi impossible de réussir les épreuves sans une préparation sérieuse, voilà pourquoi il est plus que recommandé d’étudier la question à tête reposée. Ce conseil s’applique également à la qualité de l’enseignement, au volume horaire de la formation, au respect du programme et aux frais de scolarité qui sont très variables d’une école à l’autre. La meilleure arme, c’est de bien s’informer avant de fixer son choix.

Related posts

Devenir menuisier : comment atteindre votre objectif professionnel ?

Tamby

Le guide ultime pour vendre sur Amazon

Claude

Comment se déroule un test d’orientation ?

Tamby

Pourquoi choisir le baccalauréat professionnel ?

Laurent

Se former dans les métiers du BTP : le guide…

Tamby

Zoom sur les avantages d’une formation en impression 3D

Tamby

Skype, un moyen rapide pour améliorer les compétences en langue anglaise

Laurent

Améliorer l’agencement des salles de classe

sophie

Quels avantages de suivre une formation professionnelle de couture ?

sophie