Entreprise

Importance du climat social en entreprise

De nombreux facteurs influencent la performance des entreprises et leur capacité à se projeter vers l’avenir et à relever les enjeux présents et futurs. Capacité d’innovation, capacité d’investissement, gestion stratégique, posture marketing, etc. Mais le facteur humain est assurément le facteur le plus important pour expliquer la capacité d’une société à se montrer performante et à atteindre ses objectifs. Or lorsque l’on parle facteur humain, il n’est pas uniquement question des compétences réunies au sein de l’entreprise. Le climat social est également, et de plus en plus, un élément à prendre en compte lorsque l’on gère une entreprise ambitieuse. Et il semble que les dirigeants à avoir compris cela sont toujours plus nombreux. Mais qu’est-ce que le climat social d’une entreprise ? Et comment l’analyser et l’améliorer ?

Qu’est-ce que le climat social en entreprise ?

Plus que jamais, la question sociale cœur des entreprises avec la notion de climat social ou de santé sociale. Parler de climat reste une bonne image, car le terme renvoie à la fois à une ambiance générale et s’apparente à une question de météo dont on n’est finalement assez proche dans l’image. En effet, les entreprises vont évidemment chercher à mettre en place une météo sociale au beau fixe et à éviter les zones de turbulences et dépressions.

Le climat social de l’entreprise est finalement le degré de la satisfaction des collaborateurs au sein de leur entreprise. Une sorte d’indicateur de la santé humaine dans la société. Cela va notamment prendre en compte les relations entre les salariés ou entre collaborateurs et hiérarchie, les relations de chacun à son travail par le biais de la motivation, de l’investissement, de la considération, la confiance dans l’entreprise et dans son poste, l’adéquation et l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, etc.

Le climat social est généralement perçu comme un indicateur de la santé des entreprises, non pas sur le plan économique, mais en matière de ressources humaines et sociales. Ainsi, il est particulièrement intéressant de réaliser une cartographie régulière de la santé sociale de son entreprise à travers un audit social ou un baromètre social, afin d’observer et d’analyser la situation pour tendre à l’amélioration de la santé sociale de la société.

Pourquoi ce défi de la santé sociale ?

Si la question sociale au sein des entreprises nous renvoie bien souvent à la gestion des conflits, les enjeux sont bien plus divers et plus stratégiques encore pour la bonne marche de l’entreprise. En effet, la qualité du climat social est réellement un facteur de performance et de pérennité, et ce pour différentes raisons :

Santé sociale et engagement

De nombreux salariés envisagent leur travail et leur entreprise avec une certaine distance. Pourtant le sentiment d’appartenance et d’intégration à l’entreprise ou encore l’adéquation avec ses valeurs sont de réels facteurs d’engagement des équipes. Un salarié heureux et intégré dans son entreprise aura plus à cœur de déployer ses capacités pour atteindre les objectifs communs.

Climat social et performance

Les observations et études réalisées au cours des dernières années ont montré que le climat social avait un réel impact sur la performance des collaborateurs à travers notamment un engagement renforcé évoqué juste au-dessus. Améliorer le climat social de l’entreprise est donc facteur de performance pour les salariés et donc de productivité pour les sociétés.

Climat social et attractivité

Si une bonne santé sociale de l’entreprise permet de fidéliser et d’engager avec plus de forces les équipes en place, elle peut également être vectrice d’attractivité dès lors qu’il faut recruter de nouveaux talents. La cohésion entre les équipes, la bonne humeur au travail, la qualité des relations de travail sont autant d’éléments qui peuvent convaincre des candidats à rejoindre votre entreprise plutôt que celle de votre concurrent.

Santé sociale et pérennité

Savoir attirer les talents est une chose, les conserver auprès de soi en est une autre. Les récentes tendances ont montré que le salaire n’est plus aujourd’hui la seule motivation pour choisir un poste. Certes l’évolution salariale contribue à la bonne évolution du salarié dans l’entreprise, néanmoins la santé sociale de celle-ci est encore plus à même de voir les collaborateurs d’investir dans le temps. Un salarié en évoluera avec plus de plaisir dans un climat de confiance et de bienveillance.

Les acteurs de la santé sociale des entreprises

Si la question sociale a longtemps été la responsabilité des dirigeants ou des ressources humaines, des professionnels ont su mettre en avant leur savoir-faire et leur expertise pour accompagner les sociétés dans la quête de l’amélioration de leur climat social.

Prestataires externes ou internalisés, les services sociaux du travail, à travers les assistants sociaux et psychologue du travail sont aujourd’hui les plus à même de pouvoir accompagner les entreprises sur ces questions. De l’audit social à l’accompagnement individuel ou de groupe, en passant par la médiation ou la gestion de crise, ils interviennent auprès des salariés, en collaboration avec les RH et la direction pour améliorer le bien-être et la performance de chacun au sein de l’entreprise.

Relations entre collaborateurs ou relation hiérarchique, problématiques sociales externes à l’entreprise et impactant la vie du salarié au travail, perception de son emploi et de ses fonctions, condition de vie et organisation du travail… Ils traitent des questions diverses relatives à la vie au travail, à la santé, à la vie personnelle et familiale, au handicap… avec toujours un même objectif : améliorer constamment la santé sociale de l’entreprise.

Related posts

Bien choisir la communication marketing reposant sur vos goodies

Les tableaux de bord

Manutention et charge lourde dans l’industrie

L’assurance multirisque pour se faire rembourser rapidement son sinistre

Le planning en ligne pour une gestion optimale des activités de l’entreprise

Team building d’entreprise : comment préparer l’après Covid-19 ?

Investir en trading avec l’usage de Orkke

Où louer un bureau en France ?

La profession libérale et la domiciliation du siège social