Art

Les comédies musicales

La première des comédies musicales a été créée aux États-Unis il y a plus de 150 ans, mais c’est dans les années 1930 qu’elles se sont multipliées et ont connu leur plus grand succès. À cette époque, les États-Unis vivent une grave crise économique, les habitants sont inquiets et les comédies musicales leur remontent le moral et sont devenues les œuvres les plus influentes du théâtre américain.

Qu’est-ce qu’une comédie musicale ?

C’est un spectacle où danses, chansons et dialogues entre les personnages se succèdent pour raconter une histoire. Qu’elle mette en scène une histoire d’amour ou décrive une époque passée, le rôle d’une comédie musicale à Dunkerque est avant tout de distraire les spectateurs.

Quelques anecdotes de la comédie musicale

  • Le « show boat »

« Show boat » est un des spectacles phares de l’histoire de la comédie musicale. Il a été mis en scène pour la première fois en 1927 à Broadway. « Show boat » était vraiment une première, car non seulement il mettait en scène pour la première fois les « blancs » et les « noirs », mais aussi, car il traitait des sujets très controversés comme l’esclavage, le racisme et l’alcoolisme.

  • Le second âge d’or

Après la guerre, le second âge d’or fut marqué par les comédies musicales.
« Oklahoma » était un show qui a été créé en 1943 par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein, un des duos les plus célèbres de la comédie musicale américaine. Ils ont notamment fait the « King and I » et « The sound of music ». « Oklahoma » n’était pas seulement remarquable pour son intrigue innovante, mais aussi pour sa musique.

Aussi, « La mélodie du bonheur », avec Julia Andrews et Christopher Plummer, se fait surtout connaître en France en 1965, une comédie musicale qui a marqué la Seconde Guerre mondiale.

Mais il nous est aussi impossible de ne pas inclure le grand classique de Broadway « West side story » signé Leonard Bernstein en 1957, ce Roméo et Juliette des temps modernes reste l’une des grandes comédies musicales du XXe siècle.

  • « Phantom of the Paradise » de Brian De Palma (1974)

Réalisé en 1974 aux États-Unis par Brian de Palma, « Phantom of the Paradise » est l’un de ses films les plus personnels. C’est l’histoire d’un compositeur en difficulté, Winslow, qui attire l’attention de Swan, un magnat des médias qui va finir défiguré et masqué d’un masque en forme d’oiseau.

« Phantom of the paradise » c’est l’adaptation du mythe de Faust, du fantôme de l’opéra de Gaston Leroux et du portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde.

Les comédies musicales des années 2000

Mamma Mia en 2008, La Land en 2016 de Damian Chazel avec Emma Stone, ce ne sont pas les comédies musicales qui manquent !
Sortie en 2011, la comédie musicale « Hamilton » a été créée par Lin-Manuel Miranda qui, après avoir lu la biographie de Alexander Hamilton, un des pères fondateurs des États-Unis, se passionne sur le personnage et il en a fait une excellente histoire à mettre en scène.

Related posts

Astuces pour remettre en état un espace vert

Laurent

Le voyant et le médium sont deux domaines bien différents

sophie

La cartomancie et la tarologie : deux pratiques bien distinctes

sophie

Museums connections 2021 : le rendez-vous des professionnels de la culture

Tamby

Qu’est-ce que la fonderie de précision à la cire fondue ?

administrateur

Quels sont les critères de choix d’un katana de bonne qualité ?

Claude

Quelques éléments qui composent la culture de Paris

Claude

Les moments émotionnels a capturé

Ines

Rapprochons-nous de plus en plus de la nature avec les photos d’art paysage

Ines