• Home
  • Voyage
  • Les formules de politesse de base à savoir pour un séjour au Japon
Voyage

Les formules de politesse de base à savoir pour un séjour au Japon

Les règles de politesse dans le pays du Soleil-Levant sont en général régies par le shintoïsme, un ensemble de croyances qui date de l’histoire ancienne du pays. Ainsi, pour faire une immersion dans la culture nippone, il existe des règles à respecter afin de rester courtois durant son séjour. Pour ce faire, vous découvrirez dans cet article quelques formules de politesse à savoir avant de partir en voyage au Japon.

Formule de politesse japonaise : s’incliner pour saluer

Au Japon, les salutations sont une marque de politesse par excellence. En plus, l’étiquette nippone est très stricte concernant le salut ou お辞儀 (o-jigi). La gestuelle des salutations diffère de celle des Occidentaux par l’inclinaison. Même dans les films ou les films d’animation japonais, on peut constater qu’ils ne se serrent pas la main pour se saluer. Ces règles sont inculquées aux enfants dès les cours élémentaires. Le salut peut être exécuté aussi bien debout qu’à genoux. Il se fait le dos plat avec le regard vers le bas, suivi d’un mouvement de la taille. Ce qui entraîne à la fois le torse et la tête.
L’angle d’inclinaison varie en fonction des circonstances, de l’âge de l’interlocuteur ainsi que de la position hiérarchique. Prenons l’exemple d’un subalterne qui salue son supérieur. Celui-ci devra s’incliner plus profondément. Il est à noter que les hommes et les femmes n’ont pas la même posture en saluant. Les hommes maintiennent leurs bras sur le côté, tandis que les femmes posent leurs mains devant ou bien sur les genoux en étant dans une position assise. Dans le cas où l’espace pour se saluer est restreint, il est conseillé de se tourner légèrement vers le côté gauche en vue de ne pas se heurter.

Retirer les chaussures durant les visites des maisons japonaises

Il est évident que l’une des premières raisons d’enlever les chaussures une fois à l’intérieur des maisons est d’ordre hygiénique et sanitaire. L’autre raison, c’est l’accès aux bâtiments disposant d’un « genkan », c’est-à-dire le hall d’entrée de la quasi-totalité des maisons, appartements et temples bouddhistes du pays. Par ailleurs, il y a des chaussons qui peuvent être enfilés, sauf sur les tatamis. Ces derniers quant à eux doivent être foulés pieds nus ou bien en chaussettes. Le sol des maisons traditionnelles japonaises est recouvert de tatamis. À titre d’information, il existe également des chaussons à porter dans les toilettes japonaises.
Cette étiquette a été créée étant donné que les Japonais ont pour habitude de prendre leurs repas à même le sol. Il faut aussi savoir que l’entrée des demeures japonaises se fait la plupart du temps par des portes ou des grilles coulissantes portant le nom des résidents sur le hyôsatsu ou 表札 (une plaque d’inscription). En outre, les chaussures doivent être placées l’une à côté de l’autre, parfaitement alignées et parallèles dans un petit périmètre dans lequel on laisse les chaussures. Ce petit périmètre s’appelle « doma ».

Respecter les règles de la salle de bain lors d’un voyage au Japon

Prendre un bain fait partie des étapes essentielles du quotidien des Japonais. Il permet de se relaxer une fois propre. En plus, la salle de bain nippone est constituée d’un sol et des murs carrelés, des robinets à la hauteur d’une personne assise, un petit tabouret, une baignoire plus profonde et plus petite que celle des Occidentaux, et la majeure partie du temps d’un bloc de commande murale. Ce bloc de commande permet de réguler la température, la ventilation, etc. Manifestement, avant d’entrer dans la baignoire appelée « furo », il est important de bien se laver sur le petit tabouret. Omettre cette phase est une forme d’impolitesse.
Dans les maisons possédant de petites baignoires, les membres de la famille prennent un bain un par un. Dans certaines maisons où les baignoires sont plus grandes, il arrive que les membres de la famille se baignent ensemble. Que ce soit pour les bains publics ou une salle de bain, il existe quelques mesures communes à suivre telles que retirer les chaussures avant d’entrer, se laver et se rincer à l’extérieur du bain. Il est vivement recommandé de ne pas retirer ou changer l’eau avant ou après le passage vu que celle-ci va être réutilisée par la personne suivante.

Les usages et coutumes japonais à table

C’est pendant les repas que l’on trouve plus de règles à respecter au Japon. À titre d’exemple, il y a une formule équivalente de « bon appétit » qui doit être prononcée avant d’entamer chaque repas. Il s’agit de « itadakimasu » ou いただきます qui veut dire « je reçois avec reconnaissance ». En fin de repas, « Go chi so-samadeshita » (ごちそさま でし) est une expression pour dire « merci pour le repas ». En ce qui concerne l’utilisation des baguettes, il est à éviter de les planter dans la nourriture ou encore de passer la nourriture avec ses baguettes à celles de son voisin. Il est préférable de déposer les aliments directement dans l’assiette. Ce sont des règles fondamentales s’appliquant à toute table japonaise.
Ensuite, porter un plat à la bouche est acceptable. Il est souvent dit que c’est une manière de bien achever le repas et de faire honneur au cuisinier. Par contre, il est impoli de se servir à boire soi-même au pays du Soleil-Levant. L’un des convives doit toujours le proposer et le faire par la suite. Quand on mange en groupe, les plats sont en général servis dans de grands plats. Ainsi, il faut mettre la nourriture dans son propre bol au moyen des baguettes.

 

Related posts

Les activités à faire durant un camping en Vendée

Vivre une expérience de voyage inoubliable et prodigieux au Mozambique

Vacances : passez des séjours inoubliables dans le Morbihan

Astuces pour bien serrer et lacer ses chaussures de randonnée

Trouvez et achetez le bateau qui vous ressemble

Plus de détails concernant le camping des Jonquilles

Pourquoi faire appel à des prestataires de VTC ?

Costa Rica Marco Vasco : pour une exploration hors du commun

Restaurant gastronomique étoilé : comment avoir l’attribution ?