Environnement

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ?

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ?
5 (100%) 1 vote

Pour entretenir un arbre fruitier il faut assurer trois catégories de taille, à savoir : la taille de formation, le taille de fructification et la taille de régénération. Chaque taille répondra à un besoin particulier pour garantir la bonne croissance de votre fruitier. Pour chaque type de taille, il faut toutefois respecter les conditions qui permettront de les effectuer.

La taille de formation pour structurer vos arbres fruitiers

Cette technique de taille permettra d’équilibrer la croissance de l’arbre au cours de son développement. Elle s’effectuera depuis les premiers signes de développement de la plante dès sa plantation. Pour ce faire, le professionnel à l’exemple de cet élagueur dans le 40 choisira les branches qui feront office de charpente. Elles seront régulièrement taillées afin de pouvoir se renforcer dans le temps. Il s’agit donc de contrôler la dominance apicale de l’arbre pour qu’il soit mieux structuré une fois arrivé à maturité.

C’est une des hormones de la plante appelée « auxine » qui permette d’arriver à ce résultat. L’auxine se trouve dans le bourgeon apical de l’arbre. La partie de l’arbre qui possède ce bourgeon constituera le squelette principal en empêchant les bourgeons axillaires de se développer. Ainsi, si on supprime le bourgeon apical, les bourgeons axillaires donnera naissance aux rameaux. Il faut donc une grande maitrise pour effectuer ce type de taille. A noter que pour que cette tache soit bien faite,

La taille de fructification pour augmenter les rendements de vos récoltes

Cette taille est ce qui va préoccupe le plus les jardiniers élagueur. En effet, le but est d’obtenir une meilleure récolte. Ce type de taille assurera la bonne répartition de la sève de l’arbre afin de favoriser l’induction florale. Il s’agit ici de la transformation des bourgeons en fruits. C’est à que la circulation de la sève entre en jeu. Elles permettront de développer les ramifications de l’arbre fruitier. La technique de la taille dite « trigemme » permettra d’anticiper le développement des bourgeons. Les bourgeons à fleur se développeront au printemps. Ce principe est très pratique pour les pommiers et les poiriers. L’hormone de l’auxine laisse la place à la gibbérelline, une autre hormone qui favorise l’induction florale.

La taille de fructification permet aussi d’atténuer l’alternance des récoltes. En effet, en régulant la distribution de sève à travers les rameaux, vous éviterez un dérèglement. Une récolte en alternance se présente comme tel : pendant une année vous obtiendrez une récolte abondante et l’année suivante vous ne récolterez presque rien et ainsi de suite. Il faut donc éliminer l’excédent de fleurs au printemps.

La taille de régénération

Quand les arbres atteignent un âge respectable, on peut y observer un véritable fouillis de branche qui empêche l’aération de la plante et bloque les rayons du Soleil. La taille de régénération permettra alors de simplifier la structure de l’arbre. Le but est de supprimer les petites branches en ne conservant que les branches latérales. Cela évitera que votre arbre s’étouffe sous les branchages. Cependant, il faut toujours tenir compte de la vitalité de celui-ci. Il faut donc éviter de couper de nombreuse ramure en une fois car l’arbre risque de réagir en développant encore plus de rameaux et risque de finir « en brosse ». Il est donc nécessaire de préserver l’équilibre de la plante. Pour cela, il faut tenir compte de la répartition de la sève de l’arbre. Pour les variétés vigoureuses, il est donc conseillé d’éviter de trop restreindre l’espace.

La taille de régénération permet aussi d’éviter le développement de nouveaux axes. En effet, lorsque la branche d’un arbre est trop chargée de fruits, il risque de se courber et favorisera une nouvelle pousse sur son dessus. Cette nouvelle pousse risque de vite se transformer en un rameau qui absorbera une grande partie de la sève. Ces nouveaux axes ne constituent pas un problème dans le cas où les branches sur lesquelles ils ont poussé sont abimées.

Related posts

Des solutions de désamiantage respectueuses de l’environnement, ça existe !

Logiciels destinés aux experts de l’environnement

Leave a Comment