Immobilier

Quel type d’appartement choisir quand on est étudiant à Montpellier ?

À chaque rentrée universitaire, des dizaines de milliers d’étudiants se mettent à rechercher un logement à Montpellier, l’un des plus grands pôles universitaires de France. La concurrence est donc très rude. Quelles sont les options disponibles ?

Montpellier, ville étudiante par excellence

Montpellier est la septième ville universitaire de France après Paris, Lyon, Lille, Aix-en-Provence, Toulouse et Bordeaux. Près de 70 000 étudiants français et étrangers s’y installent à chaque rentrée universitaire. Ils représentent un cinquième de la population de la métropole héraultaise. C’est le deuxième pourcentage d’étudiants le plus élevé de France derrière Poitiers. Trouver une location d’appartement à Montpellier est donc une tâche ardue en raison de la forte concurrence.

Par ailleurs, si le taux d’étudiants en études supérieures sur le plan national est de 47,8 %, celui de l’académie de Montpellier est de 52,9 %. Deux universités s’y côtoient : l’université de Montpellier, qui regroupe des filières comme la gestion, la médecine, le droit et les sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), et l’université Paul-Valéry Montpellier qui comprend les filières telles que les sciences humaines et d’arts et les lettres.

Les types de logements les plus recherchés par les étudiants à Montpellier

Ceux qui recherchent une location d’appartement étudiant à Montpellier privilégient souvent les studios et les appartements de type T1. Les logements indépendants d’une seule pièce sont le choix de 55 % d’entre eux. Viennent ensuite les logements étudiants de type T2 qui remportent l’adhésion de 17 % des étudiants montpelliérains. Un étudiant sur quatre préfère la colocation, et seulement 6 % optent pour les chambres d’étudiants ou chez l’habitant. Un étudiant consacre en moyenne 470 euros par mois pour son logement. C’est presque la moitié du budget moyen pour un logement à Paris où il faut compter tous les mois 820 euros.

Ces dernières années, la colocation rencontre un succès fulgurant chez les étudiants montpelliérains. Pour la plupart des étudiants à Montpellier, il s’agit d’une colocation entre amis. Mais parfois, certains optent pour la colocation en famille, des camarades de classe ou avec des inconnus. En ce qui concerne les coûts, la chambre indépendante ou chez l’habitant est la solution la plus avantageuse. Pour un étudiant, le loyer moyen pour ce type de logement est de 377 euros charges comprises. La chambre en colocation est souvent plus coûteuse, avec un loyer moyen de 400 euros avec les charges comprises. Cette solution offre cependant de nombreux avantages en matière de convivialité et d’espace de vie. Le logement en résidence étudiant est un peu plus cher que le logement de type T1 et le studio avec un loyer moyen de 450 euros, mais les nombreux services offerts justifient largement ce prix.

À Montpellier, près de 40 % des étudiants optent pour le studio. Le chef-lieu de l’Hérault est la ville la plus chère de la région Occitanie pour ce type de logement, avec en moyenne un loyer de 475 euros, contre 450 euros à Toulouse par exemple. On observe que les loyers dans les autres villes de la région sont plus abordables, puisqu’ils tournent autour de 400 euros.

Related posts

Comment réussir l’achat d’une maison en Floride

Journal

Bien choisir son gestionnaire de patrimoine

Laurent

Pourquoi investir dans un bien immobilier sur Valras-Plage ?

Claude

Combien coûte la construction d’une maison

Journal

Ce qu’il faut faire pour trouver son local commercial

sophie

Suivre une formation en immobilier pour devenir un rentier prospère

Tamby

Pourquoi faire appel à un lotisseur sur Carcassonne ?

Claude

Payer moins d’impôts en investissant dans une SCPI

Laurent

La capture 3D, un outil de suivi efficace sur les chantiers de construction

sophie