Tout savoir sur la ventilation mécanique contrôlée

Visiter le site : Tout savoir sur la ventilation mécanique contrôlée

Au sein d’un bâtiment, la ventilation mécanique contrôlée se définit comme l’ensemble des techniques automatiques dont le rôle consiste à assurer la reconduction permanente de l’air à l’intérieur des pièces. Les pièces considérées sont celles connues sous le pseudonyme de pièces humides. Il s’agit notamment des salles de bains, des toilettes, des cuisines, etc. On distingue deux différents systèmes de la ventilation mécanique contrôlée (la VMC) : la VMC simple flux et la VMC double flux.


 


La VMC simple flux


 


C’est le dispositif le plus simple à installer. Il est également le mode de ventilation le plus choisi en raison de son caractère économique et de son efficacité. L’extracteur d’air, le cœur de ce dispositif, met les pièces qualifiées d’humides dans une pression atmosphérique relativement basse. Le ventilateur installé dans les combles aspire l’air des canalisations et crée une dépression. Cette dernière s’occupe du confinement de l’air humide ou l’air chargé en odeurs afin de restreindre sa circulation dans tout l’immeuble.


 


De même, elle oblige l’air extérieur à entrer dans l’immeuble en sens unique par les ouïes préalablement aménagées dans les pièces non humides. La VMC flux simple intègre deux sous-catégories : la VMC simple flux autoréglable et la VMC Simple flux hydroréglable. On distingue l’une de l’autre lors du contrôle de la ventilation. Celle hydroréglable considère le pourcentage d’humidité relative.


 


La VMC double flux


 


La VMC double flux se base sur le même principe de fonctionnement qu’une VMC simple flux. C’est-à-dire qu’on a l’extraction forcée d’air altéré, la création d’une dépression dans la construction et l’aspiration d’un air neuf. Le point important à noter ici est la présence du récupérateur sur air vicié ou de l’échangeur thermique. Celui-ci facilite l’échange de calories entre l’air sortant et l’air entrant. C’est un dispositif beaucoup très apprécié pour son utilité. En effet, il chauffe au préalable l’air froid qui entre en se servant de l’air chaud sortant en hiver. En été, il refroidit l’air chaud qui entre par le biais de l’air frais sortant.


 


Ici aussi, on retrouve deux sous-catégories : la VMC double flux hydroréglable et la VMC double flux thermodynamique. D’autres spécificités sont associées à chacune des VMC. Tout dépend de la satisfaction que vous souhaitez obtenir. Sur cette page internet, vous serez mieux guidé dans le choix de la VMC qui comblera vos exigences.




Tout savoir sur la ventilation mécanique contrôlée

Sites proches de Tout savoir sur la ventilation mécanique contrôlée

Mon serrurier Paris 20
Dans la serrurerie, les employés sont exposés à divers risques, qu’ils...
Nettoyage Moquette
L’hygiène dans une maison ou dans un bâtiment dépend de la...
Terrasses & Jardins du Grand Paris, votre partenaire idéal pour l’aménagement
Avez-vous un projet d’aménagement extérieur ? Souhaitez-vous le confier à un expert dans...
ZE serruriers Paris
Avec une vaste expérience,  notre équipe de Serruriers Paris  compte sur...
Votre serrurier à Monaco
La hausse  la criminalité est quotidienne et vous devrez tout mettre en œuvre...