Quand faire appel à un expert sinistre
Maison

Quand faire appel à un expert sinistre ?

Il n’y a sûrement rien de plus désagréable que de subir un sinistre habitation, quelle qu’en soit la cause. Et pourtant, un tel incident peut survenir à n’importe quel moment et peut toucher toute maison. Il peut donc être occasionné par une catastrophe naturelle, un acte de vandalisme, des défauts de construction, etc. Afin d’être indemnisé pour les dommages, il est bien entendu important de déclarer le sinistre auprès de son assureur. À ce propos, pour ceux qui ignorent quand faire appel à un expert spécialisé dans le domaine, voici tout ce qu’ils doivent savoir.

Aperçu sur le rôle d’un tel expert

Avant toute chose, il est important de connaître le rôle de l’expert sinistre. L’essentiel à savoir est que la plupart des professionnels du domaine sont des travailleurs indépendants. Ils peuvent de ce fait être mandatés aussi bien par les compagnies d’assurance que par les assurés. Néanmoins, ils interviennent notamment pour défendre le droit de ces derniers. Ainsi, ce type d’expert est surtout missionné pour évaluer les dégâts lors d’un sinistre. Il peut également être amené à en trouver la cause afin de déterminer les mesures d’urgence à mettre en place. Il doit enfin rédiger un rapport détaillé de l’incident.

Quand faut-il alors recourir aux services de ce professionnel ?

Lors d’un sinistre habitation, la victime se doit donc de le déclarer auprès de son assureur. Celui-ci, après avoir envoyé un expert d’assurance, lui propose une indemnisation. Il se peut cependant que le sinistré ne soit pas d’accord avec cette proposition. Effectivement, le montant peut ne pas suffire pour couvrir l’ensemble des dégâts. Dans ce cas, l’assuré peut demander une contre-expertise. C’est à ce moment-là qu’il doit alors faire appel à un expert sinistre. Pour cela, il peut opter pour un professionnel indépendant ou un cabinet d’expertise. Quel que soit son choix, l’expert doit rédiger un contre-rapport d’expertise à remettre à l’assureur.

Qui doit payer les frais d’expertise ?

Étant donné que l’expert d’assurance est mandaté par la compagnie d’assurance elle-même, c’est donc cette dernière qui prend en charge le paiement de ses honoraires. En revanche, dans le cas d’une contre-expertise, c’est l’assuré qui assume les frais d’honoraires. Il se peut cependant qu’un désaccord se présente encore entre les deux experts. Dans ce cas, le sinistré doit recourir aux services d’un troisième expert. Les honoraires de ce professionnel seront alors partagés entre la compagnie d’assurance et le propriétaire. À noter que dans certains contrats d’assurance, il y a ce qu’on appelle une garantie honoraire d’expert. L’assureur prend ainsi en charge tout ou partie des dépenses liées au recours à un expert d’assuré.

Combien coûte la prestation de cet expert ?

Les tarifs varient énormément d’un expert à l’autre étant donné qu’il est libre de les déterminer lui-même. Toutefois, il faut en général compter quelques centaines d’euros pour engager un tel professionnel. Néanmoins, en comparant plusieurs devis à la fois, on peut tout de même tomber sur des tarifs avantageux. Dans tous les cas, il ne faut en aucun cas opter pour n’importe quel expert. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, mieux vaut se tourner vers un prestataire ayant une bonne réputation.

Related posts

Construire soi-même sa maison : c’est possible !

Claude

Opter pour une bonne station météo

Laurent

Les raisons pour lesquelles vous devriez avoir une pharmacie en ligne

Laurent

La salle à manger, comment bien l’aménager ?

Journal

Pourquoi bien démousser la toiture ?

Laurent

Pourquoi opter pour la formule économique lors d’un déménagement ?

Laurent

Maison et terrasse : ouvrir l’habitation sur l’extérieur

Laurent

Comment sécuriser votre maison?

Laurent

Les essentiels sur un ventilateur brumatiseur

Laurent