Maison

Entretien de piscine : les effets sur la santé et les alternatives possibles

Pour garantir une eau bleue et saine, il est nécessaire de mettre en place un traitement régulier de l’eau pour lutter contre bactéries, champignons et microorganismes. Si les équipements de base permettent de dégrossir l’entretien, on doit souvent le couplé à un traitement au chlore, le plus simple et le plus économique, que ce soit pour un traitement choc ponctuel ou régulier. Pourtant, le chlore peut avoir des effets indésirables, c’est pourquoi il existe des alternatives, comme le brome, l’oxygène actif ou le traitement PHMB.

Les effets du chlore et des produits chimiques sur l’organisme

Si l’on privilégie en temps normal les produits naturels, le traitement au chlore pour l’entretien de la piscine reste le plus économique et le plus efficace pour garantir une eau saine. Toutefois, chez les personnes sensibles, le chlore peut avoir des conséquences sur la peau et les voies respiratoires.

En effet, la barrière cutanée est parfois mise à rude épreuve avec le traitement au chlore. Chez certains individus, on peut constater des réactions plus ou moins violentes, allant de la simple gêne à l’irritation cutanée, jusqu’à une allergie pure et simple. Ces effets indésirables se déclarent par de l’eczéma ou un psoriasis mais peuvent être bien plus grave selon le degré de sensibilité du nageur. Difficile dans ce cas d’aller dans une piscine publique !

Si la réaction cutanée est relativement courante, le traitement au chlore peut également entraîner une gêne respiratoire, voire de l’asthme si la natation est une passion ou si l’on décide de faire carrière dans cette discipline. En effet, les nageurs professionnels sont plus souvent sujets à l’asthme, du fait de l’inhalation régulière des vapeurs de chlore et autres produits chimiques utilité dans le traitement de l’eau de piscine. Dans tous les cas, si vous constatez un problème ou que vous avez du mal à respirer, sortez du bassin pour éviter tout problème.

Le traitement alternatif pour les piscines privées

Chez soi, si l’on décide de faire appel à une entreprise pour la construction de piscine à Angers, il est possible de mettre en place des équipements spécifiques et des traitements alternatifs. Même s’il faut parfois coupler ces produits pour un traitement efficace, leur concentration étant réduite, les effets sont amoindris, de facto. Parmi les possibilités, vous pouvez opter pour un traitement au brome, à l’oxygène actif ou au PHMB.

Le brome est un très bon moyen de purifier l’eau, puisqu’il est à la fois anti bactérien, anti fongique et permet de lutter contre les microorganismes, sans être sensible au pH de l’eau ou à sa température pour garantir son efficacité. Toutefois, pour rester efficace, le bassin doit être régulièrement traité, de manière quasi continue, et implique une installation particulière. En complément de tous les équipements de base, il faudra ajouter, après le système de filtration, une station de diffusion (un brominateur) et vérifier régulièrement le réservoir pour un traitement en continu.

Traitement plus naturel mais moins efficace que le chlore, vous pouvez aussi mettre en place un traitement à l’oxygène actif comme algicide. L’avantage, c’est qu’il ne représente aucun danger pour l’organisme, que ce soit au niveau de la peau ou des voies respiratoires, car il est neutre et ne dégage aucune odeur. Ainsi, même en cas de surdosage, le bassin peut être utilisé par tous les membres de la famille, même les plus jeunes et ne représente aucun risque pour vos équipements. Néanmoins, il faut savoir que l’oxygène actif est particulièrement sensible aux UV et peut être altéré selon le pH et la température de l’eau.

Le traitement au PHMB (polymère d’hexaméthylène biguanide), quant à lui, est un traitement désinfectant mais nécessite un système de filtres à sables pour être efficace. Insensible aux UV ou au pH de l’eau, il ne permet pas de lutter contre les algues : il est donc nécessaire de coupler le PHMB avec un algicide, comme l’oxygène actif pour un bassin sain et naturel, ou un autre produit chimique. Par contre, il est incompatible avec le chlore.

Related posts

Comment faire un entretien de sa toiture ?

Laurent

Quand choisir une fenêtre coulissante ?

Christophe

Pourquoi faut-il prendre un robot de cuisine ?

Ines

Les bonnes raisons d’effectuer la rénovation de sa maison

Tamby

Comment bien aménager une terrasse ?

Laurent

Copropriété et dégâts des eaux – Copropriété : qui est responsable ?

Laurent

Voici 3 urgences pour lesquelles vous avez besoin d’un serrurier

Journal

Faut-il opter pour un poulailler avec enclos ?

Journal

Comment choisir une piscine pour votre maison?

Tamby